V I- Les Bourdillon de Châteauroux

Cette partie de l'arbre généalogique a été adressée par Yvon Le Goff marié à une descendante de la branche Bourdillon de Châteauroux (fille de Renée Bourdillon  IX.2.1) - Archives familiales.

L'inauguration de l'exposition "La bibliothèque de Jean-Louis Bourdillon (1782-1826)" à la médiathèque Équinoxe de la ville de Châteauroux le 20 décembre 2003 a permis de réunir plusieurs Bourdillon de la branche aînée et de la branche de Châteauroux : François Bourdillon et sa femme Évelyne , Jacques Bourdillon (le père de François) et sa femme Marguerite et M. et Mme Le Goff. 

Léonard (1725-1802) relate dans son histoire de la famille Bourdillon ses recherches sur les origines de la famille Bourdillon dans le Berry .

 

Jean II Bourdillon (1532-1592) avant de se réfugier à Genève et d’y faire souche, laissa en France ses deux premiers enfants, nés vers 1550 et qui s’établirent à Châteauroux. Il est fort probable, mais non encore prouvé, que Jean Georges Bourdillon qui suit soit le petit-fils de l’un des deux frères.

 I – Jean Georges Bourdillon né vers 1620

 Procureur du Roi, il épousa le 30 septembre 1641 Jeanne Robin d’où

1° Etienne Bourdillon (16 août 1644 / 05 juin 1710) procureur du duché, épouse vers 1666 Françoise Noblet. Ils auront  14 enfants qui sont :

1-     Françoise Bourdillon née le 31 mars 1667

2-     Jean Bourdillon baptisé le 12 décembre 1668 à St André de Châteauroux, prêtre décédé le 16 janvier 1720

3-     Jeanne Bourdillon née le 4 janvier 1671

4-     Marie Bourdillon née le 09 octobre 1672, femme de Henri Riault, procureur, décédée le 09 juin 1748 (St André)

5-     Marguerite Bourdillon née le 20 avril 1675, épouse de Simon Chillion, chirurgien, décédée le 20 novembre 1714

6-     Françoise Bourdillon née le 13 janvier 1676

7-     Joseph Bourdillon né le 12 juillet 1678

8-     Marie Bourdillon née le 09 septembre 1679, épouse de Laurent Talbot, marchand, décédée le 20 novembre 1714 à Selles

9-     Etienne Bourdillon né 08 septembre 1680

10- Marie-Madeleine Bourdillon née le 06 décembre 1681

11- Marie Bourdillon née le 09 février 1684

12- Françoise Bourdillon née le 26 janvier 1685

13- Françoise Bourdillon née le 24 août 1686

14- François Bourdillon né le 14 août 1688

  Jean Bourdillon qui suit 

II – Jean Bourdillon (1652-1724)

Marchand, décédé le 20 janvier 1724. Epousa le 03 janvier 1680, à Saint-André de Châteauroux, Marie Pesnault (ou Senot), Fille de Mathurin Pesnault (ou Senot) et de Françoise Sourdault. Ils eurent :

1° Marie Bourdillon, née le 25 décembre 1680

Etienne Bourdillon qui suit

3° Jean Bourdillon né le 05 novembre 1685

4° François Bourdillon, né le 05 novembre 1685

5° Catherine Bourdillon née le 25 mars 1690

 

III – Etienne Bourdillon (1683-1739)

Né et baptisé à St André de Châteauroux le 05 avril 1683, décédé le 02 novembre 1739. praticien, reçu procureur du Duché le 20 juillet 1705. Epouse le 22 mai 1705 Anne, fille de Nicolas de Ruaulx (ou Desriaux, ou Des Reaux) et d’Anne Vernon, décédée le 30 mars 1760. Ils eurent 12 enfants :

1° Nicolas Bourdillon, né en 1705. Reçu à Châteauroux, le 10 novembre 1735, procureur postulant du Duché. Décédé le 26 mai 1743.

Jean Bourdillon qui suit

3° Marie Bourdillon née en 1709

4° Etienne Bourdillon né en 1711

5° Marie-Anne-France Bourdillon née en 1713

6° Françoise Catherine Bourdillon née en 1715

7° Marie Bourdillon née le 23 novembre 1716. Décédée le 23 janvier 1779 veuve de François Basset

8° Etienne Bourdillon né en 1717

9° Marie-Thérèse Bourdillon née en 1718

10° Pierre-Etienne Bourdillon né en 1722

11° Nicolas-François Bourdillon (1723-1743)

12° Marie-Anne Bourdillon née en 1724. Epouse à St André de Châteauroux Gabriel Moreau, notaire. Décédée le 16 août 1777. 

IV – Jean Bourdillon (1707-1775)

Né le février 1707. Praticien, reçu procureur postulant en1735, puis procureur en 1742. Epouse le 6 février 1741 Marie-Victoire Sallé, fille de Jean Sallé, marchand, et d’Anne Dubois. Décédé à St André, Châteauroux, le 20 mars 1775. D’où sept enfants:

Jean-Baptiste Bourdillon (1741-1816) qui suit en V

2° Claude Bourdillon né le 01 février 1743

3° Marie-Anne Bourdillon née le 20 janvier 1744. Veuve de François Bocquet de Montaboulin, elle épouse le 24 avril 1781 Jean Pierre Lavie, bourgeois, fils de Pierre Lavie contrôleur des Aides, et de Marie Rougeaux

4° Françoise Victoire Bourdillon (17 juin 1745 - 07 novembre 1746)

5° Claude Joseph Bourdillon né le 07 août 1746

6° François Bourdillon (1749-1801) qui suivra en V2

7° Gabriel Bourdillon (1751-1848) qui suivra en V3

 

V -  Jean-Baptiste Bourdillon (1741-1816)

Juge au Tribunal Civil de Châteauroux, né le 23 février 1741, décédé en 1816. Épouse le 15 février 1768 Catherine Sallé, fille de feu Claude Sallé, marchand, et de feue Agathe Mallard. Ils ont eu neuf enfants :

1° Jean Bourdillon né le 29 juillet 1769

2° Anne Bourdillon née le 16 août 1770

3° Marie Bourdillon née le 11 avril 1772

4° Jean Bourdillon né le 24 avril 1774

Jean-Gabriel Bourdillon (1775-1858) qui suivra

6° François Bourdillon né le 26 décembre 1776

7° Marie-Victoire Bourdillon née le 06 janvier 1778

8° Joseph Bourdillon né le 16 janvier 1779

9° Marie Bourdillon née en 1780

 

V.1 - François Bourdillon (1749-1801)

Frère du précédent. Né et mort à Châteauroux (20 octobre 1749 – 19 juin 1801). Épousa Solange Barbier dont il eut quatre enfants :

1° François Charles Bourdillon né le 08 janvier 1781

2° Jean Bourdillon (04 mai 1784 – 08 mai 1784)

3° Gabriel-Jean Bourdillon né le 06 mars 1787

4° Philippe Bourdillon (12 août 1790 – 13 août 1790)

 

V.2 - Gabriel Bourdillon (1751-1848)

Frère des deux précédents. Né le 20 avril 1751, décédé le 15 janvier 1848. Percepteur à Neuvy-Saint-Sépulchre (Indre). Epouse le 23 août 1784 Marie Basset, fille de François Basset procureur au baillage, et de feue Marie-Jeanne Leroy. D’où 6 enfants :

1° Marie née le 28 mai 1785 qui épousa Ch. Godin chirurgien à Châteauroux

2° Philippe Gabriel François Bourdillon né le 14 janvier 1787. Contrôleur des contributions directes. Sans postérité.

3° Théodore Bourdillon (31 décembre 1789 – 19 septembre 1790)

4° Marie-Rose Bourdillon née le 26 avril 1792

5° Zélie Bourdillon née le 20 nivôse anVI, décédée le 05 mai 1863 à Saint-Sévère (Indre). A épousé en 1823 Jean-Antoine Hérivaux,  percepteur.

6° Marie-Chantal Bourdillon célibataire en 1823

 VI – Jean-Gabriel Bourdillon (1775-1858)

Né le 28 octobre 1775 à Châteauroux, décédé le 09 octobre 1858 à La Châtre. Militaire de 1791 à 1815. Engagé à 14 ans, il fit toutes les guerres napoléoniennes (Essling, Wagram, les cents jours…) et termina chef d’escadron à l’État Major général de l’armée. Épouse le 14 février 1816 Marie-Aglaé Massicot, fille de Claude Massicot juge de Paix, et de Anne Audoux de Villejovet, demeurant à La Châtre. Ils eurent :

1° Herminie née le 01 juillet 1818, épouse de N. Pajot médecin à La Châtre

2° François-Gabriel-Anatole Bourdillon (1822-1874) qui suit

 

VII - François-Gabriel-Anatole Bourdillon (1822-1874)

Né le 17 avril 1822 à La Châtre, décédé en son château de Bel-Air (Nohant-Vicq) le 24 novembre 1874 et inhumé à La Châtre. Maire de Nohant-Vicq. Epouse le 26 septembre 1854, à Montlevic, Gabrielle-Herminie de Froment née le 30 avril 1835 , décédée à Verneuil sur Igneraie en avril 1891. Ils eurent trois enfants :

VIII.1Gabriel Bourdillon (Marie Jean Baptiste) 

Né le 25 août 1856 à Bel-Air (Nohant-Vicq), décédé le 22 janvier 1914. Épouse le 22 avril 1893 Jeanne Marie Sophie Juge de Saint Martin (1870-1955). D’où trois filles :

IX.1.1 - Marie Bourdillon , religieuse. Née à Bel-Air (Nohant-Vicq le 03 février 1894, décédée à La Souteraine le 15 juin 1975

IX.1.2 - Solange Bourdillon de Saint Martin (1895-1984) S.P.

IX.1.3 – Amélie (Lily) Bourdillon de St Martin (1900-1985) SP

VIII.2 - Aymé Bourdillon (Marie André), 

Bel-Air 06 septembre 1858, Aix sur Vienne 23 octobre 1922. Épouse le 22/04/1893 Laure Juge St Martin (Landouge 1872- Fontevraud 1951) d’où deux filles :

IX.2.1 – Marie Renée Bourdillon 

Bel-Air 03 novembre 1894, Tarbes 03 février 1970. Épouse le 10 mai 1920, à Limoges, Roger Ternisien d’Ouville (Paris14/06/1883, Fontevraud 24/02/1943). D’où postérité Ternisien d’Ouville

IX.2.2 - Yvonne Bourdillon (Bel-Air 15/12/1898,

 Boulogne-Billancourt 18/07/1985). Epouse le 26 août 1922 Pierre Joseph Marie Bodard, Notaire à St Chartier (La Châtre 01/08/1896, Boulogne-Billancourt 22/02/1978). D’où postérité Bodard

VIII.3 – Antonie Bourdillon (Marie Madeleine). 

Née à Bel-Air le10 février 1861, décédée à Paris en Janvier 1924, épouse de Henri Jean Bosquet de Linclays, armateur. D’où postérité Bosquet de Linclays.

 

Remerciements à Yvon Le Goff  pour ses recherches généalogiques 

et  la mise à disposition du fruit de ses recherches à la famille Bourdillon 

 

Léonard (1725-1802) relate dans son histoire de la famille Bourdillon ses recherches :

9 mai 1799
"
Je reçois une lettre sous le couvert du Directoire Exécutif datée de la Châtre en Berry, de François-Charles Bourdillon(
né le 08 janvier 1781) , fils de François Bourdillon, de Châteauroux, dans l'intention de renouveler connaissance avec nous. Comme mon frère François avait vu le père à Châteauroux, je le chargeai d'y répondre, en rappelant que c'était moi qui avait cherché à connaître la souche d'une famille unique distinguée et très répandue.

Jean Bourdillon de Bourges eut plusieurs fils, entre autres Abraham, notre auteur qui naquit l'an 1561. L'on me répondit et l'on ne m'intruisit point. En 1788, le gendarme Sallé, beau frère de François Bourdillon, vint aussi me voir et promit de me faire instruire. En effet, je reçus une lettre de Robertet, de Bourges, gendre de la dame Moreau Bourdillon, qui ne remplit point mon but. En 1785, parut ici, Nicolas Dreschenne, neveu d'une Bourdillon, de Pierre Moreau et neveu aussi de Marie Bourdillon auxquels je cherchai à rendre service au sujet d'un procès. Ils partirent et je n'en eus point de nouvelles, quoique je leur fis voir que je travaillais à l'histoire de la Famille.

En 1794, je lus dans le moniteur que Gilbert Bourdillon, du Berry, jeune homme plein de courage et d'honneur, partit pour l'armée quoiqu'il n'avait pas l'âge de la réquisition, qu'il avait déjà fait une campagne avec deux de ses amis, contre les ennemis de la France en Allemagne, qu'il s'y est distingué et qu'il est reparti avec eux.

Je souhaite donc savoir l'origine de notre famille, quels sont les Bourdillon du Berry qui se sont distingués dans les arts, les sciences, le militaire, le gouvernement, comme leurs parents genevois. Le sort du brave Gilbert ? Comme mon frère a vu le père de l'écrivain, c'est à lui de répondre. J'en ai assez dit, j'en ai assez écrit."

13 juin 1799
"
François-Charles Bourdillon nous répondit de la Châtre qu'il fouillerait les archives et que Gilbert Bourdillon (28/10/1775 /  probablement Jean-Gabriel - NDRL) était fils de J.B. Bourdillon et de Catherine Sallé (les noms manquent sur le document - NDRL) ainsi que le neveu de François. Qu'ils sont là trois frères qui ont chacun trois enfants, Que Gilbert est fils de l'aîné et qu'il s'est si bien distingué qu'il est actuellement Maréchal des Logis dans un régiment de chasseurs à cheval " (ce qui est le cas de Jean-Gabriel
Nommé maréchal des logis le1er germinal an VIII (22 mars 1800) Il a 25 ans et déjà 11 ans de service militaire en période de guerres - NDRL).

Retour Sommaire